Numérisation et correction en ligne des examens – Un virage technologique gagnant pour le Cégep à distance, ses tuteurs et ses étudiants!

Montréal, le 25 janvier 2016 – Depuis le printemps dernier, les étudiants et les tuteurs du Cégep à distance bénéficient du nouveau système de numérisation et de correction en ligne des examens. Alors qu’ils recevaient auparavant par la poste les versions imprimées des examens, les tuteurs accèdent maintenant à la copie numérisée sur une plateforme de la compagnie Laserfiche et les corrigent en ligne.

« Les examens transitent désormais des centres de passation vers le Cégep à distance, plutôt que vers les multiples adresses des tuteurs. Avec 27 000 inscriptions-cours par année, en limitant les envois postaux uniquement entre le Cégep à distance et les sites de passation, on diminue le risque de courrier égaré, » explique Louis-René Dessureault, directeur du Cégep à distance.

À leur retour des centres de passation, les examens sont numérisés avec Laserfiche et deviennent instantanément accessibles aux tuteurs. Les tuteurs reçoivent au même moment une notification et peuvent corriger les examens, peu importe où ils se trouvent. « Les tuteurs les corrigent et attribuent les notes, qui sont automatiquement versées dans le système de gestion des étudiants, » se réjouit le directeur.

La numérisation réduit de moitié le délai entre la passation de l’examen et la remise de la note à l’étudiant. Elle rend possible un meilleur suivi du temps de correction, tandis que la conservation numérique permet un repérage plus rapide des examens pour les révisions de note et les consultations d’examen.

Des gains pour l’environnement, des économies pour le Cégep à distance

Les examens transitaient auparavant du Cégep à distance vers les centres de passation d’examen dans une boite ordinaire, puis des centres de passation d’examen vers les tuteurs dans des enveloppes Xpresspost, puis des tuteurs vers le Cégep à distance dans d’autres enveloppes Xpresspost. Désormais, les examens sont transmis du Cégep à distance aux centres de passation dans des boites sécurisées réutilisables, puis reviennent immédiatement au Cégep à distance dans ces mêmes boites. « En plus de représenter un gain important en terme de réduction d’utilisation de papier et de carton, l’ensemble des mesures mises en place par le nouveau système de numérisation engendre des économies de plus de 80 000 $ par année uniquement en frais postaux, » se félicite M. Dessureault.

Fait à souligner, ce projet de numérisation s’est vu décerner le prix de Run Smarter® Award pour la meilleure initiative de gestion de cas (Best Case Management Initiative) par la compagnie Laserfiche.

Par ailleurs, en marge de l’implantation du système de numérisation, le Cégep à distance a retenu les services du centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement de Montréal (CRDITED) pour effectuer le déchiquetage de ses documents confidentiels, ce qui engendrera des économies annuelles d’environ 6 000 $ et réduira les émissions de gaz à effet de serre liées au transport.

Le Cégep à distance fait partie intégrante du Collège de Rosemont et propose des programmes qui mènent à l’obtention d’un diplôme d’études collégiales (DEC) ou d’une attestation d’études collégiales (AEC). Des cours sont également offerts à la communauté anglophone. Chaque année, environ 17 000 personnes s’inscrivent à l’un ou l’autre des 140 cours crédités offerts en français et en anglais, pour un total de plus de 27 000 inscriptions-cours. Les inscriptions sont acceptées à tout moment.